Savons d´Alep, le plus ancien des savons de Syrie

Elaboré artisanalement dans la ville d´Alep (nord de Syrue). Le savon d’Alep est un de plus anciens des savons, le précurseur du savon de Marseille. Spécial pour nettoyer, nourrir et adoucir votre peau. Fabriqué à partir des huiles d´olive et de laurier.

Élaboré artisanalement depuis des siècles dans la Ville d’Alep (nord de Syrie). Le savon d´Alep est fabriqué principalement à partir de deux huiles : l’huile d’olive et l’huile de laurier. La proportion d’huile de laurier peut varier de 5 à 35%, directement lié à la qualité finale et au prix du savon.

    
La richesse naturelle de la composition du savon d’Alep permet nettoyer, nourrir et adoucir votre peau sans la dessécher, ni l´agresser en procurant une grande sensation de bien-être. Il est particulièrement recommandé en cas d´acné, d´eczéma et psoriasis. C’est un savon très doux, on peut l´utiliser aussi bien pour le corps que pour le visage.

 

 

L’Huile de laurier:L’Huile de laurier: Le laurier noble produit un fruit dont l´odeur rappelle à la fois celle du girofle et de la noix de muscade ; le sassafras officinalis, dont le bois et l´écorce donnent, par distillation, une huile éthérée. L´huile de baies de laurier a une action hyperémiante et antiparasitaire ; elle entre dans la composition de pommades et liniments à appliquer sur furoncles, abcès et inflammations cutanées diverses et à utiliser contre les douleurs rhumatismales et névralgiques. C´est la quantité de cette huile qui confère à ces savons leur valeur et leur efficacité

 

 

L´huile d´olive: Depuis l´Antiquité, l´huile d´olive a été une essence des plus utilesL´huile d´olive pour toutesles populations du pourtour méditerranéen. Elle ne jouait pas seulement un rôle alimentaire; on s´en frottait le corps au sortir du bain afin d´assouplir muscles et articulations. La feuille d´olivier, qui a la propriété de faire baisser la tension artérielle ainsi que le taux de sucre dans le sang, a été utilisée contre l´hypertension, l´angine de poitrine et le diabète sucré.

 

Histoire et fabrication du Savon d’Alep

Les premiers savons durs ont été élaborés au nord-ouest de l´actuelle Syrie (ville d’Alep) 2000 ans avant Jésus Christ. Ces savons ont été introduits en Europe par les croisades. Les premières savonneries en Europe se créent, au XIIe siècle, en Espagne et Italie (Naples, Alicante, Gênes, Venise) puis, au milieu du XVe siècle, à Marseille. On considère au savon d’Alep, le père de tous ces savons Européens et en spécial du savon de Marseille, par sa connexion directe.

Le savon d’Alep est fabriqué grâce au savoir faire ancestral des maîtres savonniers d’Alep. Ils mélangent l’huile d’olive et de baies de laurier selon une procédure qui a perdure dans le temps :

La meilleure huile d´olive est cuite, avec l´eau et la soude, très lentement plusieurs jours dans un grand chaudron en pierre, selon le vieux procédé de saponification. En fin de cuisson, quand la pâte est prête, il est ajouté l´huile de baies de laurier afin de l´enrichir et de la parfumer. Au terme de la cuisson la pâte est étalée et découpée manuellement.

La composition originelle du savon d´Alep : huile d´olive et huile de baies de laurier. L´apport de soude végétale est quant à lui nécessaire pour la réaction de saponification, traditionnellement opérée dans des chaudrons en cuivre. Les savons, de couleur verte, sont échafaudés en tours pour une très longue période de maturation au grand air. Le savon sèche, durcit durant 9 mois. En séchant, il prend une couleur caractéristique (selon la quantité d’huile de laurier) pouvant varier de vert claire jusqu’au marron.

Commentaires(0)



Subir